29 novembre 2018

Top 15 des lieux les plus surcotés de Thaïlande !!!

Si il y a bien un type d'article particulièrement à la mode en ce moment, c'est celui de définir un classement sur les produits ou les destinations en vogue par ordre préférentiel. Je vais juste déroger un peu à la règle en vous présentant les endroits qui me paraissent surévalués en Thaïlande. C'est un petit contre-pied qui je pense aura sûrement son utilité chez les voyageurs de demain.
C'est bien évidemment un classement qui n'engage que ma propre personne mais qui se fonde sur une connaissance élargie du pays. Je crois être assez crédible sur ce point la. Un top 15 qui ne manquera pas d'être continuellement visité par les foules et qui ne devrait aucunement inverser les tendances lourdes en terme de fréquentation☺


1. Lopburi (ville)

Toujours présente dans les circuits classiques proposés en agence, elle continue de séduire les voyageurs en individuel. La ville aux milliers de singes est pourtant à mes yeux une destination qui ne vaut absolument pas le détour. En terme de vestige, il y a bien plus séduisant ailleurs et les primates qui ont envahie le centre ville se montrent parfois agressifs. L'intérêt de s'y rendre est proche de zéro compte tenu de la richesse du pays en attraction diverses. A bannir de vos itinéraires !!! A moins comme toujours ou presque de prendre le parti de visiter la campagne environnante.

2. Damnoen Saduak (Marche flottant)

Très certainement un des lieux qui fait le plus fantasmer mais qui se révèle depuis déjà de nombreuses années, une arnaque complète dénuée d'intérêt. Quand on arrive sur place, on comprend vite combien l'ingénierie publicitaire est puissante car arriver a vendre encore aussi bien ce type de lieu totalement aseptisé tient du miracle !!! A fuir !!!

3. Pont de la Riviere Kwai

Je constate de manière récurrente la volonté d'insérer une étape vers le Pont de la Rivière Kwai dans les itinéraires que je consulte. Bien souvent les voyageurs envisagent ce détour en 24 ou 48 heures, afin de coupler la visite avec les fameuses chutes d'eau d'Erawan. Si cette dernière est en effet assez belle mais sur-fréquentée la plupart de la journée, ce qui jette un froid sur son attractivité, le pont en lui-même ne mérite pas qu'on s'y attarde bien longtemps. Faire un aller-retour depuis Bangkok pour cela n'a pas beaucoup de sens, ni d'intérêt. Cette remarque n'enlève pas la beauté de la vaste province de Kanchanaburi qui mérite bien plus qu'un séjour express.

4. Phitsanulok (ville)

Étape des circuits en agence par excellence, celle-ci est insérée uniquement par pragmatisme en terme de logistique et de transport. Une seule attraction notoire, le temple sacré (Wat Phra Si Rattana Mahathat) que la ville abrite et la ferveur indéniable que l'on peut y trouver. Malgré cela, en individuel, cela me semble trop léger pour planifier un arrêt d'une journée ou de plusieurs jours successifs.

5. Sop Ruak (Triangle d'Or)

Ce fameux centre officiel du Triangle d'Or où l'on peut voir simultanément le Myanmar et le Laos en ayant les pieds en Thaïlande est pour le peu assez décevant et ne mérite clairement pas un détour depuis Chiang Rai. Un autre lieu mythique qui ne tient pas ses promesses. On peut éventuellement y faire un arrêt rapide si l'on projette de continuer vers Chiang Saen ou Chiang Khong. Sinon ne perdez pas de temps et orienter vos recherches vers d'autres lieux bien plus spectaculaires disséminés aux 4 coins de la province de Chiang Rai. Bien d'autres vues sur le Mékong sont autrement plus belles que celle-ci.

6. Phuket

Fleuron du tourisme balnéaire Thaïlandais, j'ose dire que l'île n'est plus que l'ombre d'elle même. Alors oui on y trouve une eau agréable à l'oeil (seulement 1/3 de l'année) sur la plupart de ses nombreuses plages, une capitale qui par endroits a un véritable cachet et encore quelques lieux typiques sur la côte Est mais dans l'ensemble c'est un gâchis immense. Le perle du Sud est balafrée par le béton, il suffit d'un petit tour sur Google map pour s'en rendre compte. Tellement dommage car cette île était bénie des Dieux mais sa beauté l'a condamné aux ravages du tourisme de masse.

7. Samui

Autant, il y a eut un temps assez lointain ou je me délectai de dénicher les différentes plages de Phuket, autant Koh Samui ne m'a jamais plu. Un seul séjour aura suffit pour ne plus jamais vouloir y mettre les pieds. L'accueil y était déjà à l'époque bien en dessous des normes constatées ici et là et c'était sans compter sur des prix parfois délirants (peut-être que cela s'est atténué depuis) dans un bon nombres de domaine. Sa plastique ne m'a jamais envoûtée non plu. J'ai encore bien du mal a comprendre son succès et sa notoriété mondiale.

8. Tao

Petit paradis perdu, complètement endolori par un tourisme mal maîtrisé, Koh Tao fait aujourd'hui peine à voir. Traitement des déchets plus qu'aléatoire, accueil global plutôt mauvais, "accidents " a répétitions qui "interrogent", fonds marins en extrême souffrance, plus de pizzérias au km2 que de gargotes locales etc... malgré cela la fréquentation ne semble pas ralentir... surprenant !!!


9. Koh Lanta

Île qui continue très certainement de surfer sur la vague de la célèbre émission éponyme. Plutôt médiocre dans tous les compartiments, elle ne m'a pas laissé de souvenirs impérissables. Quelques plages au Sud tirent un peu leur épingle du jeu mais dans l'ensemble pas de quoi mitrailler de manière frénétique avec son appareil photo. Celle ci semble tout de même avoir ses aficionados... ce qui n'est pas mon cas. Avec mon expérience du terrain, je m'imagine assez mal y revenir. Tant d'endroits sont plus beaux et dépaysant en Thaïlande !!!


10. Khao Lak

Une des destinations favorites proposées en agence. On la présente comme une alternative plus familiale que Phuket. C'est en parti vrai. Malgré tout le charme n'opère pas vraiment. C'est un lieu qui manque terriblement d'identité. Les plages les plus fréquentées sont assez banales et il faut être véhiculé pour pouvoir dénicher des lieux plus séduisants. Le gros avantage se trouvait surtout dans la possibilité d'embarquer pour le parc national des Similans. Malheureusement encore une fois on a assisté à un carnage écologique. Une horreur ces dernières années. Il semble que les autorités veuillent enfin réguler l'affluence irraisonnée qui détruisait l'un des joyeux maritimes du pays. Pour en revenir à cette station balnéaire sans véritable charme particulier, passez votre chemin si vous voulez goûter aux "vrais" parfums de la Thailande.

11. Ao Nang

J'aimais bien... mais 20 ans en arrière !!! Cela ne ressemble plus a grand chose !!! Nostalgie quand tu nous tiens !!! Heureusement que les pitons karstiques sont toujours là pour faire un peu oublier l'accroissement anarchique du lieu. Pour ma part je ne loge plus sur Ao Nang quand je me rend dans la province de Krabi. Il y a plus calme et apaisant un peu plus loin. Dommage, c'était si beau. Je me souviens encore d'être allongé sur le sable blanc des petites îles qui lui font face... seul... absolument seul.. mais ce temps la est plus que révolu.


12. Hua Hin

Encore un endroit dont j'ai peine à comprendre comment il peut attirer autant de monde ? Le fait que la ville soit assez proche de Bangkok est sûrement une réponse à cela... pour le reste... je cherche encore !!! Pour nous qui aimons les contrées paisibles, c'est une aubaine que ce type de station balnéaire puisse continuer à retenir les masses. Merci Hua Hin.


13. Chiang Rai (ville)

Je vois déjà certains lecteurs en furie derrière leur écrans !!! Calmez vous☺, je parlerai ici uniquement de la ville en elle même... pas de la région dans son ensemble... que j'apprécie !!! Pour moi Chiang Rai est surcotée et il n'est pas rare que je rencontre des voyageurs un peu désabusés eux aussi. L'intérêt d'y monter est véritablement de ne pas rester dans l'agglomération même. On peut éventuellement y séjourner 24 heures mais ensuite il ne faut pas hésiter à s'éloigner ou prendre de l'altitude pour véritablement profiter des atouts indéniables de la région. Je ne connais pas grand monde qui est tombé sous le charme de la ville. Attention donc à la déception... et soyez malins pour ne pas être totalement dégoûté de l'affluence sur les sites les plus célèbres comme le Temple Blanc.

14. Chiang Mai (ville)

La encore on va sûrement me traiter de fou !!! Chiang Mai a tellement changé cette dernière décennie que je ne m'y arrête que par nécessité. La magie n'opère plus. La encore, ceux qui ont la chance de sortir un peu des circuits classiques ne mentionnerons jamais ou presque cette ville comme une étape frappante de leur séjour. Par contre, la région est immense et elle demeure l'une des plus belles du pays. Je vous encourage donc à ne pas vous focaliser uniquement sur la ville et ses proches environs, soyez curieux. Il est encore possible d'en prendre plein les yeux sans devoir subir le cirque touristique qui reste finalement assez circonscrit... comme partout !!!

15. Koh Phi Phi

Il faut bien avouer que ces îles mondialement connus ne dégagent plus la même saveur. Si le décor reste splendide, mieux vaut-il ne pas se balader aux heures de pointes pour ne pas repartir avec une profonde amertume en bouche. Il est encore possible de profiter des lieux en évitant les tours a la journée. Fuir Tonsai pour une plage plus reculée et organiser soi même ses sorties tôt le matin ou en fin de journée est une nécessité. La fermeture récente de Maya Bay pour une durée indéterminée est une nouvelle assez réjouissante pour le bien de l'environnement complètement asphyxiée par la cohue monstre journalière.


Ce petit tour d'horizon permettra je l'espère à certains lecteurs souhaitant ne pas suivre aveuglément les recommandations bien souvent dépassées des guides et des agences, de modeler leur itinéraire de manière différente. Ne penser pas que je soit un anti-touristes primaire mais la différence observée sur le terrain entre les "têtes d'affiches" et les endroits plus reculés est sans appel. Je ne connais personne ayant goûté aux délices du hors sentier classique qui voudrait à nouveau s'immerger dans les ghettos touristiques. Par expérience, très peu de gens prendront en compte mes recommandations. Une fois sur place, l'être humain se laisse vite aller a la facilitée et suit le chemin qu'on lui a tracé, enchaîné par la peur de "louper"quelque chose de fondamentale. C'est sous estimer le potentiel de la Thaïlande que de penser cela. Laissez vos appréhensions au vestiaire et profitez pendant qu'il en est encore temps des provinces encore préservées par l'afflux touristique irraisonné et irraisonnable.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire