2 avril 2020

Dans la province de Krabi !!!

Cela fait bien longtemps maintenant que j'ai délaissé la province de Krabi pour de longs séjours. Malgré tout, les circonstances m'amène parfois a y séjourner un petit laps de temps. J'avais cette fois ci envie de revenir humer l'atmosphère d'une île qui m'avais autrefois envoûté. Bien souvent la déception n'est jamais très loin quand on se décide a revenir comme cela sur ses pas. Autant vendre la mèche tout de suite, ce retour effectué dans d'autres conditions et a une autre époque ne m'a pas procuré un sentiment de gâchis comme j'ai eut trop souvent le déplaisir de ressentir. J'y ai a nouveau passé des moments agréables au contact d'une population musulmane toujours aussi charmante et qui semble maintenir un équilibre collectif intéressant. Les traditions y sont encore fortes et cela cimente de manière évidente la communauté. Le petit homestay ou nous aurons le plaisir de séjourner est très agréable et l'accueil fut irréprochable. Les propriétaires ont le cœur sur la main et cela a jouer un rôle important dans le bon déroulement de notre petit séjour. A l'abri des fêtards et des voyageurs-consommateurs, on prend plaisir a écouter le silence et a respirer le grand air. Déambuler sur les minuscules routes de l’île est toujours aussi agréable. Finalement rien n'a vraiment changé. Je suis aux anges. Le clou du spectacle sera comme autrefois les couchers du soleil qui viennent embrasés le ciel de la mer d’Andaman. Spectacle féerique avec cette impression d’être au bout du monde, seul avec les oiseaux et le vent. Comme quoi même dans les provinces les plus réputées, on arrive toujours en 2020 a se constituer des souvenirs impérissables dans des lieux toujours épargnés par un tourisme massif.